Merci et à bientôt

{lang: 'fr'}
Posted in National | Commentaires fermés

Mobilisons-nous, rien n’est encore fait!

Voici venues les dernières heures de cette campagne tant attendue.

Cette élection est cruciale, pour nous, notre avenir, celui de nos enfants, notre pays, nos valeurs mais aussi pour l’Europe. J’ai confiance dans la force du vote des Français.

Plus le vote en faveur de François Hollande sera fort, mieux il pourra redresser la France, restaurer ses valeurs, rassembler et réconcilier les Français.

Plus le vote en faveur de François Hollande sera net, mieux il pourra réorienter l’Europe dans le sens de la croissance et du progrès, et créer les conditions du retour de la confiance dans l’idée européenne, aujourd’hui galvaudée.

Plus le vote en faveur de François Hollande sera élevé, plus la volonté des Français sera affirmée.

Sondage n’est pas suffrage, alors votez, faites voter, continuez de convaincre jusqu’au dernier moment: dimanche, le changement c’est dans les urnes!

{lang: 'fr'}
Posted in National | Tagged , , , , | 2 Comments

L’élection présidentielle française résonne bien au-delà de nos frontières

L’élection présidentielle française résonne bien au-delà de nos frontières et nos voisins allemands sont extrêmement attentifs à son issue. Ainsi, des militants du SPD de la Sarre sont venus nous rejoindre pour faire campagne à Nantes, et surtout nous dire à quel point une victoire de François Hollande est souhaitée outre Rhin: elle seule permettra d’enclencher un redressement de l’Europe et une réorientation de la France et de l’Europe en faveur de la croissance.

Le candidat sortant n’a de cesse de déclarer à qui veut l’entendre que l’Allemagne « ne voudrait pas discuter ». Mais il y existe un débat, une discussion intéressante au sein de l’opinion publique et des partis: la lutte contre la dette et les déficits doit être menée, mais elle ne saurait être la seule alternative. Elle doit s’accompagner d’un volet de croissance qui permettra de retrouver une dynamique économique.

C’est le message que n’a cessé de porter François Hollande depuis le début, avec force, cohérence et conviction. Ce message est entendu et attendu non seulement outre Rhin, mais aussi par les instances européennes et d’autres pays européens qui voient bien dans quelle impasse les politiques uniquement guidées par l’austérité les ont placés.

Nous savons à quel point la réconciliation franco-allemande fut un moteur de l’Europe. Il n’y a pas d’Europe sans une étroite collaboration entre nos deux pays. Il s’agit donc de renforcer cette amitié avec l’Allemagne mais aussi avec nos autres partenaires Européens. François Hollande se rendra donc à Berlin dès le lendemain de son élection pour discuter avec Madame Merkel.

La France n’est pas n’importe quel pays. Ce qui se passe chez nous a des répercussions bien au-delà de nos frontières. Cette élection est cruciale, non seulement pour nous, pour notre avenir, celui de nos enfants, notre pays, nos valeurs mais aussi pour l’Europe. Mais la force de la voix de la France est liée à la force du suffrage que lui apporteront les Français.

J’ai confiance dans la force du vote des Français. Plus le vote en faveur de François Hollande sera net et fort, mieux il pourra relancer l’Europe et créer les conditions du retour de la confiance dans l’idée européenne, aujourd’hui galvaudée.

A voir aussi, ce reportage d’I>Télé sur le même sujet:

 

{lang: 'fr'}
Posted in National | Tagged , , , | 2 Comments

Le muguet, fleur des luttes sociales

J’ai été heureux de retrouver ce midi les producteurs de muguet pour une traditionnelle rencontre autour de l’un des ambassadeurs de Nantes en France et en Europe. Les célèbres clochettes nantaises, reines du 1er mai, sont en effet une culture, un savoir-faire, un secteur économique  et un patrimoine.

Une culture : le muguet, c’est la fleur des rois et surtout des luttes sociales. La tradition du muguet remonterait au roi Charles IX qui en 1561 en offrit aux dames de la cour en souhaitant qu’il leur porte bonheur. De la galanterie, le muguet est devenu la fleur des luttes et des revendications sociales. Il y a le temps des cerises et celui du Muguet. Depuis un siècle, il est associé à la fête du travail instauré en mémoire des morts de la manifestation du 1er mai 1886 à Chicago en faveur de la journée de travail de 8h. Popularisé par le Front populaire et les premiers congés payés en 1936, il est aujourd’hui un élément de notre patrimoine national, social et bien entendu nantais.

Mais le muguet, c’est surtout un savoir-faire et un secteur économique. Le pays nantais est la région par excellence du muguet avec 80 % de la production nationale, soit 60 millions de brins. En 1920, les maraîchers nantais produisaient déjà 1200 colis de muguet dont la moitié était expédiée à Paris. Aujourd’hui, dans la région nantaise, la culture occupe 200 hectares, répartis sur une demi-douzaine de communes.

Les « clochettes » participent à la renommée de la région nantaise et de la filière maraîchère dont elles sont l’un des fleurons. Une filière économique qui est un atout de notre région et que nous devons valoriser et soutenir dans le contexte de marasme et de grande inquiétude du monde agricole. Car si le nombre de producteurs ne cesse de chuter, la production, qui demande de lourds investissements, elle, ne baisse pas et c’est un secteur d’emploi qui embauche environ 7000 saisonniers autour de Nantes. Et ce travail saisonnier favorise souvent l’accès à l’emploi pour des travailleurs précaires.

C’est pourquoi, depuis avril 2004, la Maison de l’Emploi et la Métropole Nantaise et la Fédération des Maraîchers Nantais animent la convention « 40 emplois maraîchers ». Cet engagement commun vise le recrutement de demandeurs d’emploi résidants sur la métropole nantaise et plus particulièrement sur les quartiers dits prioritaires.

Pour les producteurs, cette collecte est un défi chaque année. Le muguet est la seule production florale attachée à une seule journée par an : le 1er mai.

Ce défi, ils le relèvent sans cesse, pour le bonheur et la joie de tous les Nantais qui aspirent à un cadre de vie agréable. Car dans l’agglomération nantaise, notre patrimoine vert, agricole, horticole, est une richesse qui participe à notre qualité de vie et font aussi que Nantes sera la capitale verte de l’Europe en 2013. La valorisation, la protection et la préservation de ce patrimoine font partie intégrante du projet de développement durable que nous mettons en œuvre pour Nantes et son agglomération.

Je vous souhaite à toutes et à tous un beau 1er mai !

{lang: 'fr'}
Posted in Local | Tagged , , , , | 1 Comment

Honorer la mémoire et l’œuvre de la Résistance est un devoir

Les générations passent, le temps arrive où les témoins et les acteurs de ces sacrifices admirables ne seront plus. Ces hommes et ces femmes qui refusèrent l’occupation, la fatalité, la soumission, la défaite, combattirent le nazisme et le régime de Vichy.

Il y a un  an disparaissait André Chauvel, grande figure de la Résistance, homme d’honneur et de courage, patriote défenseur des valeurs fondamentales de notre République. J’ai tenu, en mon nom et en celui de l’ensemble du Conseil Municipal, à renouveler l’expression de la reconnaissance et du profond respect de la Ville de Nantes pour ce grand Résistant nantais, humaniste engagé, qui avait fait de la transmission de la mémoire un devoir.

Combattant de la liberté, résistant dès 1940, au sein du réseau nantais de renseignements « Cohors-Asturies », André Chauvel fut arrêté en janvier 1944, pour être déporté à Mauthausen où il endurera des souffrances sans nom. Seul survivant de son groupe, il recouvre la liberté au cours de l’été 1945.

Au-delà de son parcours personnel exemplaire, il perpétua, sans relâche, auprès des jeunes générations le souvenir de ceux qui luttèrent contre le nazisme et pour notre liberté. André Chauvel créa à cet effet l’association « Les Relais de la Mémoire » qu’il présida pendant plus de trente ans et qui continue de transmettre aux collégiens et lycéens la mémoire de cette histoire et de ses protagonistes. Un devoir de mémoire qui se traduit notamment chaque année par le concours départemental de la Résistance et de la Déportation.

André Chauvel appartenait à cette génération qui s’est engagée par esprit de solidarité et de fraternité, d’abnégation et de courage et qui a su dire « non » pour notre liberté. Il était de ces résistants qui se sont battus, ont versé leur sang et donné leur vie pour une société plus juste et égalitaire, libre et démocratique.

Nous serons toujours débiteurs de ces hommes et de ces femmes qui ont porté ces valeurs démocratiques et sociales et qui, après guerre, ont reconstruit la France sur un nouveau modèle social.

Honorer la mémoire et l’œuvre d’André Chauvel et de tous les Résistants est un devoir moral. C’est une nécessité contre l’oubli et pour la défense des principes républicains de liberté, d’égalité et de fraternité. C’est construire la démocratie et la paix en Europe en permettant à tous de réfléchir et de tirer des enseignements de leur engagement et des valeurs qu’ils défendirent.

La crise que nous traversons aujourd’hui vient à nouveau nourrir la peur, la xénophobie, le racisme, l’antisémitisme, le populisme, des idéologies de haine et de rejet de l’autre que les sacrifices d’il y a 70 ans auraient dû à jamais terrasser. Tirer les enseignements du passé, regarder ce qui fut alors demeure une œuvre indispensable pour se prémunir contre ces idées et ces actes inacceptables.Face aux grands défis du monde, des crises économiques, sociales, environnementales, face au risque de repli sur soi : commémorer les valeurs et les acquis de la Résistance, rappeler ce qui a conduit à ces combats, à ces déportations, à ces sacrifices qui sont au fondement du programme du Conseil national de la Résistance, est la meilleure façon de rendre hommage et de rester fidèles à ces idéaux afin d’en tirer l’inspiration et l’exemple pour répondre aux questions d’aujourd’hui. Puisse la transmission aux plus jeunes leur donner la force et la volonté de faire triompher les idéaux pour lesquels André Chauvel et tous les Résistants se levèrent au péril de leur vie.

{lang: 'fr'}
Posted in Local | Tagged , , , | 1 Comment

La métamorphose du cœur de ville est en route

Les journalistes sont venus nombreux ce matin pour la visite du centre de Nantes que je leur avais proposée afin de présenter le projet « cœur d’agglomération ». Une illustration concrète de notre ambition: offrir aux habitants et aux visiteurs un cœur de ville et d’agglomération convivial et animé, moderne, fonctionnel et accessible à tous dans une ambiance libérée des nuisances de l’automobile.

De la place Graslin à l’esplanade du Château des ducs de Bretagne, du cours des 50-Otages au Carré Feydeau en passant par la place du Bouffay, le cœur historique de la ville se redessine et se transforme dans la cohérence avec l’ambition de renforcer le cœur d’agglomération.

Une quinzaine de projets d’aménagement urbain sont prévus jusqu’en 2015. Ils concernent tout à la fois l’habitat, le commerce, le tourisme et la culture, les espaces publics et les déplacements.

Une offre renouvelée de commerces et logements (20 000 m2 de surfaces commerciales supplémentaires), un espace public encore mieux partagé, une attention renouvelée au patrimoine, une offre culturelle renforcée constituent les éléments clés du renouveau de l’attractivité du centre de l’agglomération

Cette redynamisation s’inscrit dans le cadre d’une politique urbaine globale. L’extension des zones piétonnes et des aménagements cyclables conjuguée au développement du réseau de transport urbain contribue à apaiser le cœur de Nantes et à améliorer la qualité de vie. Le périmètre du centre-ville ne sera pas totalement fermé à la circulation, mais le nombre de voitures diminuera sensiblement. Des alternatives de circulation et de stationnement seront mises en place, avec notamment les nouvelles lignes Chronobus qui irrigueront le centre-ville, offrant à tous un meilleur accès.

Ces projets répondent également à l’objectif de Nantes Métropole de se doter d’un centre à la hauteur de son ambition : devenir un véritable cœur d’agglomération.

Nantes, capitale verte européenne en 2013, connaît actuellement une mutation ambitieuse pour se hisser au rang de ces villes d’Europe dotées d’une haute qualité de vie.

Je tiens à remercier les Nantais pour la patience et la compréhension dont ils font preuve. Présenté en avril 2011, ce projet de nouvel élan pour le centre-ville est entré aujourd’hui dans une phase très concrète avec la mise en route d’un nombre important de chantiers.

Le 1er octobre 2012, ce projet prendra une nouvelle forme avec la mise en service des chronobus, une nouvelle illustration de la politique des déplacements menée depuis plusieurs années. Les pièces du puzzle s’emboîtent!

 

{lang: 'fr'}
Posted in Local | Tagged , , , | 4 Comments

Les Français ont voté pour le changement

Je salue la forte mobilisation des Français qui ont choisi de placer François Hollande en tête du premier tour. C’est le signe d’une adhésion forte au programme de François Hollande. C’est un formidable élan pour le changement qui s’est exprimé, un grand espoir qui se lève pour le redressement de la France tel que le porte François Hollande, un redressement dans la justice.

Il appartient à présent à François Hollande de rassembler toutes les forces citoyennes qui veulent un changement profond de la politique de la France, qui appellent de leurs vœux une République exemplaire et souhaitent peser sur l’avenir de l’Europe. François Hollande représente l’alliance de l’espoir et de la raison.  J’appelle les Français à lui donner le plus de force possible au second tour pour lui permettre de mener à bien sa tâche de redressement de la France, et au-delà, lui permettre de peser sur la réorientation de l’Europe.

La sanction est rude pour le candidat sortant. C’est la première fois dans l’histoire de la Vème république que le président sortant n’est pas en tête du 1er tour. C’est un cinglant désaveu. Les Français lui ont signifié très clairement l’échec de sa politique et leur désir de changement. Ils ont soif de justice et ne veulent plus de cette politique désastreuse qui a affaibli et divisé notre pays, appauvri les Français.

Je note enfin, pour m’en inquiéter, le score élevé de Marine Le Pen. C’est le symptôme d’une colère et le résultat d’une politique.

A Nantes les citoyens se sont aussi fortement mobilisés. Ils ont placé François Hollande nettement en tête avec plus de 35% des voix.

La candidate du Front national réunit moins de 8% des suffrages, soit nettement moins que son score national.

La gauche à Nantes rassemble plus de 53% des suffrages, soit 9 points de plus qu’en 2007. J’appelle les Nantais à amplifier ces résultats pour la victoire le 6 mai. C’est François Hollande qui porte l’espoir, lui qui imposera le changement dans la justice et permettra à notre pays de reprendre son destin en main.

{lang: 'fr'}
Posted in National | Tagged , , , , | 2 Comments

Chères Nantaises, chers Nantais, il faut donner à François Hollande une légitimité incontestable

Chères Nantaises, chers Nantais,

Les 22 avril et 6 mai prochains le peuple français dira à l’occasion de l’élection présidentielle dans quelle voie il souhaite engager notre République.

Aujourd’hui, plus que jamais, parce que l’inquiétude est grande face à l’avenir, je souhaite vous donner mon sentiment.

Oui la crise est bien là, profonde et multiforme aggravée par des promesses non tenues et l’incohérence d’un bilan dévastateur. Elle est avant tout la réalité d’hommes et de femmes qui souffrent, de salariés qui ont perdu leur emploi, de chefs d’entreprises qui voient des années d’efforts et de réussite remises en questions, de familles plongées dans la précarité et de jeunes qui se demandent s’il y a une place pour eux dans notre société.

Ce quinquennat a été celui des cadeaux aux plus riches et le plus dur avec les plus modestes.

La France a besoin d’être gouvernée autrement, avec conviction et vérité, justice et dignité, dans le respect de nos règles et de nos valeurs républicaines qui sont le socle de notre cohésion sociale.

Le destin de la France passe par le changement.

Ce changement nous le réussirons ensemble en votant François Hollande dès le dimanche 22 avril, pour donner à sa candidature toute la force nécessaire à la victoire.

Cet appel au changement, je le lance parce que je suis conscient de l’état de la France. Par les mandats que vous m’avez confiés, je connais vos attentes. Je mesure les urgences.

François Hollande, c’est ma conviction, est le Président qu’il faut pour la France. Il s’y est préparé depuis longtemps. Il est le mieux à même de remettre le pays en mouvement, de lui redonner confiance et espoir.

Il est le candidat de la vérité et du courage. A travers un projet de 60 propositions concrètes, justes, efficaces, il s’est engagé auprès des Français sur ce qu’il sera en mesure d’accomplir afin de rendre son avenir à la France.

Le changement se concrétisera dès les premiers jours de son mandat et se poursuivra pendant tout le quinquennat, avec une méthode nouvelle: la mise en mouvement de tous les acteurs de la société et la recherche d’un compromis historique entre l’Etat, les forces économiques et le monde du travail.

La priorité est de redonner confiance aux Français en améliorant la vie quotidienne, le pouvoir d’achat, en mettant notre pays sur la voie de la transition énergétique, en redonnant au service public les moyens de son action. Car c’est la justice qui sera le moteur du redressement. La justice qui redéfinira la juste répartition des efforts de chacun.

La force du changement sera d’autant plus grande que nous serons nombreux à aller voter le 22 avril et le 6 mai. Pour lutter contre les effets ravageurs du capitalisme financier et réorienter la politique européenne, il faut donner à François Hollande une légitimité incontestable. Aucun autre candidat à gauche n’a la capacité de gagner l’élection présidentielle et de réunir ensuite une majorité parlementaire pour soutenir son action et sortir notre pays de la crise.

Dès le 22 avril, le choix sera clair :

  • Soit de laisser sans entrave Nicolas Sarkozy mener une purge libérale, une remise en cause brutale de notre pacte social avec un plan d’austérité si sévère qu’il n’ose l’avouer ;

  • Soit d’engager sans délai le redressement de la France avec François Hollande.

A Nantes, nous savons qu’il n’y a pas de fatalité au déclin, ni au renoncement. Nous avons su collectivement mobiliser toutes les énergies pour construire un territoire réconcilié, dynamique, attractif et solidaire. Demain par votre vote, je suis convaincu que c’est dans cette voie que nous pourrons engager notre pays.

A tous ceux qui pensent qu’on ne peut rien changer, à tous ceux qui ne croient plus en la politique, je vous le dis: nous pouvons y arriver ensemble.

Pour que la vie quotidienne de chaque Français s’améliore, pour que la France soit plus juste et plus forte, mais aussi pour l’avenir de notre ville, je forme ici le vœu que les Nantaises et les Nantais expriment clairement leur confiance à François Hollande.

Jean-Marc Ayrault

{lang: 'fr'}
Posted in Local | Tagged , , , , , , | Commentaires fermés

Avec Raymond Aubrac, une conscience du XXe siècle s’éteint

C’est une conscience du XXe siècle qui vient de s’éteindre, exigeante et lucide sur les combats que nous ne devons jamais cesser de mener.

Jusqu’au bout, Raymond Aubrac n’aura eu de cesse de parcourir la France, de s’engager pour transmettre aux plus jeunes générations ces valeurs de paix, de liberté et de démocratie pour lesquelles nous devons continuer à nous battre, car rien n’est jamais définitivement acquis.

Il nous a sans cesse rappelé que la Résistance n’est pas une cendre à conserver mais une flamme à transmettre. La Résistance est un état d’esprit, un ensemble de valeurs. Soyons dignes aujourd’hui de cet engagement, dignes de celles et ceux qui se sont battus, ont donné leur vie pour l’honneur de leur pays et porter haut les valeurs universelles des droits de l’homme. N’oublions jamais leur sacrifice, celui des quarante-huit otages fusillés il y a  soixante dix ans à Nantes, Chateaubriant et au Mont Valérien, à qui Raymond Aubrac était venu à Nantes rendre hommage en 2007.

Nous avions eu en effet la fierté et l’honneur d’accueillir Raymond Aubrac à l’automne 2007 lorsqu’il était venu inaugurer le groupe scolaire Lucie Aubrac, portant le nom de son épouse et compagne de résistance et de toutes les luttes. Une école au fronton de laquelle s’inscrit cette devise des époux Aubrac : « Résister se conjugue au présent ». Avec un sens aigu des combats qui doivent se mener aujourd’hui, Raymond Aubrac nous avait alors engagé à rester vigilant, à nous battre toujours contre l’injuste et l’intolérable. Sa vie est une leçon pour chacun de nous. Le plus grand hommage que nous puissions rendre à cet homme engagé, exigeant est de poursuivre ce combat pour les valeurs universelles qui fondent notre république. Au fronton de l’école Lucie Aubrac, à Nantes, est inscrite cette devise de la compagne de toujours de Raymond Aubrac : « résister se conjugue au présent »

Les générations passent, le temps arrive où les témoins et les acteurs de ces sacrifices admirables ne seront plus. Ces hommes et ces femmes qui refusèrent l’occupation, la fatalité, la soumission, la défaite, combattirent le nazisme et le régime de Vichy.

Honorer la mémoire et l’œuvre de Raymond Aubrac et de tous les Résistants est un devoir moral. C’est une nécessité contre l’oubli et pour la défense des principes républicains de liberté, d’égalité et de fraternité. C’est construire la démocratie et la paix en Europe en permettant à tous de réfléchir et de tirer des enseignements de leur engagement et des valeurs qu’ils défendirent.

La crise que nous traversons aujourd’hui vient à nouveau nourrir la peur, la xénophobie, le racisme, l’antisémitisme, le populisme, des idéologies de haine et de rejet de l’autre que les sacrifices d’il y a 70 ans auraient dû à jamais terrasser. Tirer les enseignements du passé, regarder ce qui fut alors demeure une œuvre indispensable pour se prémunir contre ces idées et ces actes inacceptables.Face aux grands défis du monde, des crises économiques, sociales, environnementales, face au risque de repli sur soi : commémorer les valeurs et les acquis de la Résistance, rappeler ce qui a conduit à ces combats, à ces déportations, à ces sacrifices qui sont au fondement du programme du Conseil national de la Résistance, est la meilleure façon de rendre hommage et de rester fidèles à ces idéaux afin d’en tirer l’inspiration et l’exemple pour répondre aux questions d’aujourd’hui. Puisse la transmission aux plus jeunes leur donner la force et la volonté de faire triompher les idéaux pour lesquels Raymond Aubrac et tous les Résistants se levèrent au péril de leur vie.

Je souhaite associer Nantes, première Ville compagnon de la Libération, à l’hommage national qui doit être rendu à ce grand résistant à l’occupation allemande et au régime de Vichy, à cet esprit libre et engagé, inlassable défenseur des valeurs de justice, de liberté, de solidarité que fut jusqu’au bout Raymond Aubrac.


{lang: 'fr'}
Posted in National | Tagged , , , | 2 Comments

29 mars 2012, Xavier Bertrand: « verser les retraites le 1er du mois, c’est toujours non »

Non seulement le versement des retraites le 1er du mois au lieu du 8 était déjà prévu par la loi réformant les retraites et n’a jamais été fait, mais six jours avant la fausse nouvelle promesse de Nicolas Sarkozy, Xavier Bertrand, son ministre du travail,  soutient exactement l’inverse.

Article 13 de la loi portant réforme des retraites: « Le gouvernement présente au Parlement, avant le 1er janvier 2011, un rapport sur les conditions de mise en œuvre d’un versement des pensions dès le premier de chaque mois. »

Ce rapport n’a jamais été présenté au Parlement…

{lang: 'fr'}
Posted in National | Tagged , , , , , , | Commentaires fermés